L’Atlantide : Olney Richmond

L’Atlantide était une ancienne et grande civilisation. Elle était située sur la partie restante d’un vaste continent qui avait existé il y a plus de 400 000 ans, là où l’océan atlantique jette désormais ses vagues.Après des milliers d’années d’usure, les éléments avaient dégradé le continent et accumulé une grande partie des résidus sur ce qui deviendra plus tard le continent Américain.

Sur une certaine portion de cette terre, au Sud Est du centre géographique, se trouvaient  des terres élevées depuis lesquelles des pentes ondulaient doucement jusqu’à la mer. Sur ces terres se trouvaient des élévations encore plus importantes qui avaient l’aspect de montagnes entre lesquelles la plus belle et féconde des vallées reposait.
Au centre de cette vallée, les sommets des montagnes et les toits de temples et de palais se reflétaient sur la surface des eaux d’un petit lac, presque rond, semblable à un miroir.

Sur un large rocher au milieu du lac, les Atlantes avaient érigé les magnifiques palais de leurs rois faits de pierres et de métaux précieux. De grands ponts menaient à une digue construite tout autour du lac à l’exception de 4 passages ouverts pour la navigation au Sud, à l’Est, au Nord et à l’Ouest. Sur cet anneau résidaient les nobles de la cour et leurs familles.

De l’autre côté de cet anneau se trouvait un canal utilisé pour le loisir, duquel partaient d’autres canaux menant à un canal qui ceinturait toute la capitale. De ce dernier partaient d’autres canaux creusés entre les montagnes au Nord, au sud, à l’Est et à l’Ouest dans lesquels l’eau formant des rivières s’écoulait jusqu’à la mer.

Ces rivières étaient constamment alimentées par des pluies généreuses attirées par le groupement de montagnes autour de la capitale, et les habitants des quatre coins de l’île les utilisaient comme voies de communication pour y acheminer leurs produits.

Atlantis était le seul endroit sur Terre ou quatre rivières provenaient de la même source. Le seul endroit ou quatre rois régnaient sur une seule capitale. L’île était appelée le “jardin de l’Atlantide” car ses habitants avaient recouvert le sol rocheux d’une couche épaisse de terre riche et avaient planté toutes sortes d’arbres fruitiers pour délecter le palais et les yeux des hommes.

Au milieu de ce jardin se dressait le palais des Rois et le grand temple de la sagesse, le temple de leurs prêtres dans lequel la “religion des étoiles” était la seule connue et pratiquée. Ce temple était “l’arbre de la connaissance”, contre lequel les champions des religions révélées ont de tous temps jeté leur colère et leurs anathèmes. “Le jour où vous mangerez le fruit de l’arbre défendu vous mourrez” est une formule que l’Eglise a répété sans relâche pour la rendre vraie. Des millions de pauvres serviteurs dévoués à la vérité se sont aventurés à goûter le “fruit interdit” et ont péri pour cela.
Le premier “jardin d’Eden” fut érigé au pôle Nord et le dernier créé en commémoration du premier fut celui de l’île d’Atlantis.

Il y a environ 15 000 ans, Atlantis était au sommet de sa gloire avec ses colonies qui commerçaient partout dans le monde. Ces possessions les plus fortes étaient cependant situées en Egypte et en Amérique du Sud, bien qu’elle ait construit des villes aussi loin au nord qu’au bord du grand lac qui couvrait alors le Michigan et la chaîne de lacs qui entourent cet état.

La grande ville de Bab se dressait il y a 14 600 ans près de la ville moderne de Chicago. La rivière, qui à notre époque n’est pas grand chose, était alors un fleuve large et magnifique s’écoulant depuis les grands lac des terres du Nord jusqu’à la mer à plus de 300 miles au Nord de l’actuelle Nouvelle Orléans.

Il y a environ 14900 ans, c’est à dire 13000 ans avant notre ère, l’Ordre des Mages consacra son premier temple en Egypte, le pays destiné à devenir le théâtre des exploits futurs de la confrérie mystique pendant des milliers d’années.

Tant qu’Atlantis exista elle gouverna toutes les parties de la Terre et l’Egypte lui était subordonnée sur le plan occulte et spirituel.

Mais quelques centaines d’années plus tard, une terrible catastrophe secoua les fondations rocheuses de l’île et en un jour et une nuit le plus déchirant et épouvantable des tremblements de terre, accompagné d’éclairs et de tonnerres, précipita le pays sous les vagues de l’océan.

Rien ne subsista à part quelques sommets de montagnes marquant le lieu où avait régné une grande civilisation. Ces sommets constituent désormais de petites îles appelées les Açores, le point central étant le site de l’ancienne capitale.

Une religion basée sur les étoiles du Ciel que les hommes ont contemplé durant des milliers d’années était la plus naturelle que l’on puisse concevoir.

Leur connaissance du système planétaire était immense. Ils avaient par un patient travail et effort, ainsi que par des observations prolongées et des calculs non seulement acquis une grande connaissance, mais possédaient grâce à leur développement spirituel des moyens de gagner des connaissances occultes impossibles à obtenir seulement par le plan physique, même avec l’aide des meilleurs instruments modernes.